FMI – Cameroun: Un administrateur au MINFI

fmi-–-cameroun:-un-administrateur-au-minfi

L’Administrateur du Fonds Monétaire International (FMI), Représentant les pays du Groupe Afrique 2 qui regroupe 23 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, Aivo Andrianarivelo a été reçu en audience par le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze ce 10 juin 2022.

Aivo Andrianarivelo, Représentant les pays du Groupe Afrique 2 qui regroupe 23 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest
Aivo Andrianarivelo, Représentant les pays du Groupe Afrique 2 qui regroupe 23 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest

C’est à l’occasion d’une mission de concertation du Fonds Monétaire International avec les autorités camerounaises en cours dans notre pays, que Aivo Andrianarivelo, Représentant les pays du Groupe Afrique 2 qui regroupe 23 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, a été reçu par le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze le 10 juin 2022 à Yaoundé.

Les échanges entre le Membre du Gouvernement et son hôte leur a donné l’occasion de passer en revue les contours de l’actuel Programme Economique et Financier du Cameroun avec le FMI d’une part et les idées de l’institution de Brettons Woods pour booster l’économie camerounaise d’autre part. C’est dans ce sens que l’émissaire du FMI a entrevu plusieurs rencontres avec d’autres administrations sectorielles, le Président du Comité Technique de Réhabilitation des entreprises publiques et parapubliques et même certaines entreprises à l’instar de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) et la Société Nationale de Raffinage (SONARA), afin de toucher du doigt les réelles difficultés de cette dernière qui est en pleine réhabilitation. ” La différence de l’Administrateur avec la mission c’est être aux cotés du pays. Nous sommes plutôt l’avocat du pays au sein du Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International. C’est dans ce sens que nous pensons important d’aller vers nos pays, de visiter les terrains où il y’a un défi à faire et la raffinerie de la SONARA a des défis pour porter ce pays vers le haut “ a déclaré Aivo Andrianarivelo.

L’émissaire du FMI promet des échanges économiques fructueux entre la mission du FMI et les autorités camerounaises. L’occasion serait donnée d’évaluer les potentialités du Cameroun et sa capacité de réaliser davantage de prouesses pour que “l’Afrique soit fier d’avoir un pays qui évolue bien dans le sens économiquement parlant”, a-t-il ajouté. 

Contenu à retrouver également sur le site web du MINFI

Naviguez par Tags : Louis Paul MOTAZE

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This