LE CAMEROUN A LA QUETE DES FINANCEMENTS

le-cameroun-a-la-quete-des-financements

68 milliards de FCFA, c’est le montant  collecté par  l’Etat du Cameroun  lundi 10 janvier 2022 auprès de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).  

         Dans le souci de faciliter les opérations, le Ministère des Finances à travers le Trésor Public a opté pour la  syndication domestique. Il s’agit d’une procédure validée en novembre 2021 par la BEAC à travers la signature d’un texte d’application. Procédure dont le but est d’émettre les valeurs du Trésor et ce, à travers  des Spécialistes en Valeur du Trésor (SVT). Bien que faisant parti du Réseau de l’Etat du Cameroun, ces SVT constituées  de la Société Générale du Cameroun, la BICEC et la Standard Chartered  Bank, pour l’occasion avaient pour Chef de File la Société Camerounaise des Banques (SCB). Toutes ont soutenu les entreprises à travers leurs syndicats.

                Samuel TELA, Directeur de la Trésorerie au Ministère des Finances, trouve d’ailleurs cette idée innovante, prometteuse, et même  avantageuse. Négocier à l’avance toutes les conditions de l’opération en ce qui concerne le taux d’intérêt, la maturité de l’émission et même les contributions des différents Spécialistes en Valeur du Trésor font partis des avantages du Syndicat. Pour cette  première opération, le Cameroun était à la quête de 100 milliards de FCFA et a pu obtenir 68 milliards. Il devient ainsi le premier pays de la Sous-Région Afrique Centrale  à se lancer dans cette procédure.

           Pour compléter son enveloppe à 100 milliards de FCFA, le Cameroun devrait  selon les experts retourner incessamment sur le marché avec les mêmes acteurs et dans les mêmes conditions.

BEAC

Contenu à retrouver également sur le site web du MINFI

Naviguez par Tags : Louis Paul MOTAZE

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This